Affaire "Ulysse": fausses factures pour 1,6 millions de francs

L'horloger Jean-Pierre Jaquet a été entendu une nouvelle fois au Tribunal pénal économique de Neuchâtel sur les malversations financières dont il est accusé dans le cadre de l'affaire dite «Ulysse».

Le prévenu s’est exprimé à propos d’une trentaine de cas de fausses quittances établies par lui-même et signées par des hommes de paille, pour un montant de 1,6 million de francs.

Pour sa défense, Jean-Pierre Jaquet a décrit le procédé comme un moyen de simplifier les transferts d'argent entre quatre sociétés «fortement imbriquées» placées sous son contrôle.

Durant l’audience, le président du tribunal a fait le point sur l'avancement de la procédure. L’exposé du réquisitoire du Ministère public aura lieu le 26 septembre. Les plaidoiries de la défense devraient prendre deux ou trois jours à partir du lundi suivant. /gw-ats...

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.