Sécuriser Belle Roche à Fleurier

Des mesures de protection contre les chutes de pierres vont pouvoir être mises en place à Fleurier.
 
Le Conseil général de Val-de-Travers a accepté mardi soir un crédit de 1,32 million de francs. Des barrières seront posées et des digues construites avant l’été dans le quartier de Belle Roche, une zone de dangers naturels située au pied de la montagne de la Caroline. Grâce à ces travaux qui seront en grande partie subventionnés, le camping régional pourra rester à cet endroit. Au final, la Commune ne devrait payer que 350'000 francs environ.

Les élus ont aussi approuvé le nouveau plan d’aménagement de Fleurier. Ils ont par contre refusé d’accorder un dédommagement aux agriculteurs concernés par le plan de protection des captages.

Pierre-Alain Rumley a fait ses adieux au Conseil général. Le conseiller communal a été nommé professeur extraordinaire à l’Université de Neuchâtel, où il aura pour mission de développer un centre de compétences en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme. Il sera remplacé au sein de l’exécutif communal par Christian Mermet le 1er avril. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.