L’Etat de Neuchâtel dénonce la convention qui le lie à la BPU

L’Etat de Neuchâtel coupe les vivres à la Fondation de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel. Le Conseil d’Etat dénonce la convention qui le lie à la Ville de Neuchâtel. Dès le 1er janvier 2014, il ne lui versera plus la somme d'un million quatre cent cinquante mille francs, qui correspond au tiers des charges de la BPU.

Le rapport du groupe de travail chargé d’étudier la création d’une bibliothèque d’importance cantonale sur trois sites a inspiré cette décision. Ce groupe était formé de professionnels et de représentants des villes, de l’université et du canton. Tous les partenaires ont adhéré à ce projet, sauf la Ville de Neuchâtel. Elle n’est pas complètement opposée à cette bibliothèque cantonale, mais n’adhère pas pleinement aux conclusions de l’étude.
 
Il reste trois ans aux différents partenaires, dont la Ville de Neuchâtel, pour trouver une solution qui convienne à tout le monde. /sma
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.