Recours dans l’affaire Ulysse

L’affaire Ulysse refait parler d’elle…

L’entrepreneur horloger Jean-Pierre Jaquet, condamné le 3 novembre à quatre ans de prison par le Tribunal économique de Neuchâtel, a fait recours. L’industriel conteste notamment avoir recelé le produit du casse commis dans l’entreprise RSM, principale charge retenue contre lui.

Selon la presse neuchâteloise, Jean-Pierre Jaquet pourrait déjà être libre pour Noël, si le recours n’est pas jugé manifestement irrecevable.

L’avocate du «cerveau» des deux casses commis dans l’affaire Ulysse a aussi déposé recours pour son client. L’homme avait été condamné à neuf ans et demi de prison.

La Cour de cassation n’a pas reçu d’autres recours à ce jour. Mais les parties ont jusqu’à jeudi pour déposer leur dossier. /sm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.