Des plantes contre la pollution des sols à l’arsenic

Des chercheurs ont fait une découverte prometteuse pour la lutte contre les effets de la contamination métallique des eaux et des sols. Ils ont identifié des gènes contrôlant le transport et le stockage de l'arsenic dans les cellules végétales.

Cette découverte est le fruit d’une vaste collaboration internationale entre  des membres du Pôle de recherche national Survie des plantes, basé à Neuchâtel, et des laboratoires en Suisse, en Corée du Sud et aux Etats-Unis. Les résultats, publiés cette semaine sur le site internet de la revue spécialisée PNAS, mettent en évidence le rôle des phytochélatines: des peptides qui se lient aux métalloïdes et les transportent dans les cellules comme un camion tirant une remorque.

Les métaux se déplacent ainsi des racines jusqu'aux parties comestibles telles que les graines ou les fruits. L'objectif est donc de développer des plantes dans lesquelles ce transfert est supprimé, grâce au contrôle des gènes concernés.

Parallèlement, les chercheurs ont aussi réussi à produire des plantes accumulant davantage de produits toxiques, qui pourraient être utilisées pour assainir les sols contaminés. /amr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.