Les chauffeurs de bus ont été entendus

Les chauffeurs des Transports publics du Littoral neuchâtelois ont voté pour la suspension de la menace d’arrêt de travail en cas d'agression.

Leur revendication a été entendue par les principaux acteurs des TN: un groupe de travail cantonal sera mis en place. Son rôle sera de prendre des mesures de prévention afin de diminuer les cas de violences.
Ce groupe de travail cantonal sera placé sous la direction d’Antoine Grandjean, conseiller communal à Neuchâtel.
 
Depuis le mois de juillet, trois chauffeurs de bus ont été agressés sur le Littoral. /abou
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.