Assises: huit ans requis contre l'assistant social

Huit ans d’emprisonnement ferme: c’est ce que requiert le Ministère public à l’encontre de l’assistant social prévenu d’avoir détourné plus d’un million de francs à son profit.
L'ancien conseiller communal de Corcelles-Cormondrèche aurait spolié ses pupilles en retouchant les quittances qu'il leur distribuait.

Devant la Cour d’Assises de Neuchâtel, le substitut du procureur a retenu les qualificatifs de faux dans les titres et d’abus de confiance aggravés.

La somme détournée, le nombre des lésés (une trentaine) et la durée des agissements criminels (10 ans) ont motivé la peine requise.
 
Les plaidoiries débutent demain matin. /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.