Les magistrats neuchâtelois crient à l'affront

Le projet de loi du Conseil d’Etat sur la nouvelle organisation judiciaire du canton de Neuchâtel est un affront.

C’est le terme employé par les magistrats judiciaires neuchâtelois dans une lettre ouverte envoyée à l’exécutif cantonal.

Le projet programme le mécontentement des justiciables, peut-on lire dans la missive.

Les magistrats avaient demandé une augmentation de leurs effectifs au moment de la consultation. Ils n’ont pas été entendus. Pire, selon eux, la nouvelle organisation prévue va engendrer une surcharge de travail supplémentaire et conduire à la paralysie du système judiciaire.

L’envoi d’une lettre ouverte a été voté par 25 des 28 membres de l'Association des magistrats judiciaires neuchâtelois. /vco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.