Valérie Garbani démissionne

Valérie GarbaniLa conseillère communale socialiste de Neuchâtel Valérie Garbani a annoncé dans un communiqué qu'elle quitterait sa fonction au 30 septembre 2009.
 
Cette annonce survient à la suite d'un nouveau dérapage de la socialiste dans une discothèque dans la nuit de vendredi à samedi. Selon un témoin direct, connu de l’Agence télégraphique Suisse, elle aurait été emmenée par trois policiers. Elle protestait avec véhémence, disant n'avoir rien fait.

Dans son communiqué, Valérie Garbani relève qu’elle ne quitte pas son mandat parce que la charge est trop lourde, ni parce qu’elle ne se sent plus apte à l’assumer, au contraire. Elle a défendu depuis sa réélection plusieurs gros dossiers devant le Conseil général.

Elle motive son départ par le tapage médiatique sur sa vie privée, qui constitue une pression qu’elle ne souhaite plus vivre.
Le premier des viennent-ensuite de la liste, Pierre Bonhôte, ne succèdera pas à Valérie Garbani. Il suit actuellement une formation pour occuper le poste de chimiste cantonal. Olivier Arni, suivant sur la liste, respecte la gravité de la situation et ne souhaite pas communiquer pour l’instant. /sm

Lire le communiqué de presse

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.