Valangin ne veut pas entendre parler de fusion

Le Conseil général de Valangin ne veut pas entendre parler de fusion. Le législatif a refusé lundi soir, dans le cadre du vote du budget communal, un crédit pour l’étude d’une convention de fusion des seize communes du Val-de-Ruz.

Quant au Conseil général de Boudevilliers, il a choisi de ne pas entrer en matière. Les élus attendront la publication le 13 janvier des résultats de l’enquête auprès de la population pour prendre une décision.

Neuf communes ont dit oui et cinq doivent encore se prononcer d’ici lundi.

Le coût total de cette étude est de 177'000 francs, répartis sur chaque commune en fonction du nombre d’électeurs. Le refus de Valangin entraînera une nouvelle répartition financière.

Par ailleurs, le Conseil général de Fenin-Villars-Saule a accepté lundi soir une hausse de 5 points du coefficient fiscal. /mvr-mve-vco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.