Abus au chômage partiel

Chasse aux fraudeurs au chômage partiel…

Certaines entreprises profitent de cette période de crise pour abuser de cette mesure.

Des fraudes de l’ordre de 20 à 30% ont été constatées lors des derniers contrôles menés par le Secrétariat d’Etat à l’économie et le Canton de Neuchâtel. Certaines entreprises ne sont pas conformes parce qu’il y a des erreurs. Là, l’Etat va les aider à mieux comprendre le système. Dans les cas où il y a franchement tricheries, les entreprises seront dénoncées à l’autorité compétente.

Beaucoup d’entreprises souffrent de la crise dans l’Arc jurassien. Raison pour laquelle les Cantons de Neuchâtel, de Berne, du Jura et de Vaud vont demander à la Confédération d’appliquer la législation entrée en vigueur au mois de septembre 2009 ou de prendre un arrêté urgent qui permettrait de prolonger le chômage partiel de 18 à 24 mois.
 
En ce qui concerne la formation, l'Etat de Neuchâtel est clair: toutes les entreprises qui souhaitent former leurs employés pendant la période de chômage partiel seront soutenues. /sma
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.