L’Etat de Neuchâtel peine à communiquer avec la population

Les citoyens du canton de Neuchâtel sont mal informés sur les grands projets du Conseil d’Etat. C’est ce que montrent les résultats de l’enquête d’opinion lancée en septembre par le gouvernement neuchâtelois sur son site internet ne.ch.
 
Quelque 1336 personnes ont répondu au questionnaire. Les résultats ont été dévoilés ce matin par les conseillers d'Etat Jean Studer et Roland Debély, ainsi que par François Vassard, le directeur de l'entreprise BeMore qui a élaboré le sondage.

Parmi les résultats préoccupants, on voit par exemple que 64% des sondés estiment que la réforme hospitalière engagée dans le canton vise uniquement à diminuer les coûts de la santé. Le Conseil d’Etat avait pourtant tenté d’expliquer qu’il souhaitait aussi garantir la qualité des soins dans chaque établissement. Les répondants ont également de la peine à savoir ce que sont les projets de Run et de Transrun.

Le sondage du gouvernement révèle donc une mauvaise communication des élus sur certains sujets, malgré le fait que la plupart des répondants se disent satisfaits des prestations offertes dans le canton.
 
La communication avec les citoyens du canton sera sans doute un des grands enjeux de la prochaine législature. /mv
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.