Union libérale-radicale : au tour des jeunes de fusionner

Les processus de fusion s’enchaînent à vitesse grand V entre radicaux et libéraux.
Jeudi, les deux partis ont largement approuvé la fondation de l’Union libérale-radicale du canton de Neuchâtel. Aujourd’hui, ce sont les jeunes libéraux et les jeunes radicaux qui ont franchi le pas.

Sur le plan cantonal tout d’abord, ce matin. La création d’un groupe commun a été plébiscitée. La libérale Béatrice Haenny et le radical Fabio Bongiovani en assureront la co-présidence.

Sur le plan national ensuite. L’union entre jeunes radicaux suisses et jeunes libéraux suisses a été scellée aujourd’hui à l’unanimité au château de Neuchâtel. Un Neuchâtelois siègera au sein du bureau directeur : le député libéral covasson Matthieu Erb, âgé de 21 ans.

Le Conseil des délégués s’est réuni en présence de Fulvio Pelli et Pierre Weiss, respectivement président du Parti radical et du Parti libéral suisse. /jj

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.