La Tecktonik a débarqué

TecktonikUne nouvelle tribu ado est en marche.
Après les rappeurs, les gothics et les heavy metal, voici venu le temps des danseurs de Tecktonik. Ils envahissent les rues et les cours d’école. Le canton de Neuchâtel n’échappe pas au phénomène.

Importé des Pays-Bas, ce mouvement a d’abord fait un tabac en Belgique puis en France. La danse électro s’est ensuite popularisée sur les sites Internet de partage de vidéos. Les danseurs y filment leurs performances dans un garage, une chambre, ou dans la rue.

La dimension commerciale est bien présente dans le mouvement de la danse électro: Tecktonik est le nom d’une marque déposée depuis l’an 2000 en France et promue aujourd’hui par TF1 Entreprises. La filiale de la chaîne de TV privée française s’apprête à lancer prochainement sur le marché de nombreux produits estampillés de l’aigle électro: boissons énergisantes, habits et lecteurs mp3.

A quoi reconnaît-on un adepte de tecktonik?
Description avec l’un des membres de k-lienteck, un groupe d’électro dancer de Neuchâtel. /gw
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.