Un petit air de millénaire

Il suffit presque de se promener autour du Château de Neuchâtel pour voyager d’un millénaire… Les façades de l’aile romane du château ont retrouvé un aspect proche de ce qu’elles étaient à l’origine.

Cinq à six employés de l’atelier de Marc Stähli, à Auvernier, ont travaillé durant deux mois et demi à la restauration de ce monument d’intérêt national. Le porche retrouvera son éclat d’antan ce printemps et le jardin sera mis aux normes de sécurité.

L’accélération de la dégradation des parements et des sculptures avait poussé le Conseil d’Etat à voter en mars un crédit de 400'000 francs pour la restauration du plus remarquable exemple d’architecture civile romane en Suisse.

La peinture ocre (qui sert aussi d’enveloppe protectrice)  met principalement en évidence les éléments du 12e siècle d’une aile construite à l’époque par les seigneurs de Neuchâtel pour abriter une partie de leurs logis privés. Derrière ces murs se cache aujourd’hui la Salle des Etats, lieu où siège le Conseil d’Etat neuchâtelois.
 
La première mention de Neuchâtel date de 1011, dans un document qui émane de la chancellerie des rois de Bourgogne. /vco
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.