Les agriculteurs neuchâtelois sont inquiets

lait vacheLes baisses de prix des grands distributeurs mettent la pression sur les agriculteurs neuchâtelois qui subissent déjà la baisse du prix du lait de janvier. Ils craignent notamment une 2e baisse, au printemps.
 
Depuis la libéralisation du marché laitier, les agriculteurs négocient désormais des contrats pour vendre leur lait et garantir leur revenu.
 
Dans le canton de Neuchâtel, les producteurs laitiers de La Béroche, du Val-de-Travers, des Montagnes neuchâteloises et du Seeland se sont regroupés dans une association présidée par Willi Geiser, qui vend la production à la Migros.
 
Tandis que les producteurs du Val-de-Ruz et du Littoral ont choisi la voie de Prolait qui vend principalement à la centrale Cremo, dans le canton de Fribourg. /nr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.