La fusion bonne pour les impôts

Soixante et un: c’est le coefficient fiscal que pourraient payer les habitants du Val-de-Ruz s’ils acceptent de fusionner en 2013.

Cette proposition émane du comité de pilotage qui s’est réuni mercredi soir. La majorité des communes serait gagnante, mise à part Fontaines, dont le coefficient fiscal est déjà de 61 et de Fontainemelon qui dispose du deuxième coefficient le plus avantageux du canton avec 57.

Cette proposition sera présentée aux conseils généraux des seize communes lundi 31 janvier. Le projet de fusion doit ensuite être soumis aux conseils communaux mi-février. Les seize conseils généraux se détermineront à la mi-juin. La votation populaire est prévue le 27 novembre 2011.

Cette baisse d’imposition pour la majorité des communes est possible grâce aux économies d’échelle escomptées, aux avantages de la péréquation financière et à l’aide du canton en faveur des fusions de communes. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.