Crise du lait: il faut gérer les quantités

S’entendre pour survivre, c’est le message de la Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture. Son comité s’est réuni ce mardi aux Ponts-de-Martel.

En pleine crise du lait, la CNAV appelle à une gestion des quantités par le biais de l’Interprofession du lait suisse. Elle estime qu’une entente entre les producteurs est la bonne solution pour régler l’offre et la demande et rémunérer correctement la production.

Pour appuyer cette démarche, la CNAV a adopté une résolution et relaie une pétition romande auprès des producteurs neuchâtelois.

La CNAV estime par ailleurs qu’une grève du lait n’est pas adéquate et donne une image négative auprès des consommateurs. /nr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.