Quitte ou double pour Révérien

Le Canton de Neuchâtel, avec l'appui du conseiller national Didier Berberat, va déposer vers la fin du mois une demande de permis B humanitaire pour Révérien Rurangwa. Ce permis assurerait au jeune mutilé du génocide au Rwanda un avenir en Suisse. Un an après avoir ému la population avec son livre «Génocidé», Révérien est toujours requérant d'asile. Pour appuyer sa demande de permis B humanitaire, Révérien a besoin de lettres de soutien. On peut écrire au Service d'immigration, rue de Tivoli 28, 2000 Neuchâtel. /nr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.