Rentrée scolaire placée sous le signe du changement

L’effectif de l’école obligatoire devrait légèrement diminuer dans le canton de Neuchâtel. C’est du moins ce que démontrent des estimations que le conseiller d’Etat en charge de l’éducation, Philippe Gnaegi, a présenté ce jeudi.

La rentrée scolaire a lieu lundi et elle rassemblera 20'174 élèves sur les bancs d’écoles, soit une centaine de moins que l’an dernier. C’est surtout le primaire qui perd des effectifs, avec une diminution de 146 écoliers. Cette tendance se confirme au niveau suisse. Selon Philippe Gnaegi, des fermetures de classe sont inévitables à terme.

Le nombre d’élèves par classe reste stable avec 18,3 élèves en primaire, et 19 en secondaire. Une tendance qui se confirme au niveau suisse.
 
 
Des chantiers et des objectifs
 
Cette rentrée sera placée sous le signe du changement: le Canton doit d’abord se mettre aux normes d’Harmos et répondre aux exigences du Plan d’étude romand. Il a six ans pour cela.

Neuchâtel mène aussi des expériences pilotes. Par exemple l'enseignement par immersion dès 4 ans - introduit dans tout le canton en 2011 - , le projet ASPEDI qui vise à diminuer le nombre de redoublements, ou encore le projet High-Tech qui sensibilisera les élèves aux technologies de pointe.

En ce qui concerne les structures de pilotage, là aussi des changements sont en cours. Un projet de loi est en consultation.
 
 
Nouveautés pédagogiques
 
L’enseignement n’est bien sûr pas en reste, pour cette rentrée 2010-2011. Grande nouveauté: l’introduction de leçons sur les cultures religieuses et humanistes. Une décision prise malgré une motion sur le port du voile qui n’a toujours pas été traitée.

Les élèves auront droit à de nouveaux supports de cours, selon les branches. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.