Quinzaine réussie, le city manager respire

La Quinzaine neuchâteloise se termine ce samedi avec une grande braderie. Pendant deux semaines, plusieurs centaines de commerçants, essentiellement de Neuchâtel, ont animé les rues du centre-ville.
 
Grande zone entièrement piétonne, marchés, défilés de mode, concerts, stands de nourriture, musique: le pari de réanimer le centre a été tenu. Et réussi, pour la plus grande satisfaction des passants, qui se sont massés pour faire des affaires et passer un moment convivial.
 
 
Des réactions positives, mais…
 
Du côté des commerçants, on a le sourire. Certains on pu se faire connaître davantage, vendre leur stock, se présenter à leur voisinage. Les affaires ont bien marché à certains endroits, moins bien à d’autres. Mais globalement, beaucoup de commerçants se disent satisfaits du dynamisme qui a gagné Neuchâtel, et nombre d’entre eux ont salué le travail qui a été réalisé pour que cette Quinzaine se mette en place.
Certains tenanciers ont toutefois regretté le manque de solidarité au sein de la corporation, et ont pointé du doigt la communication, déficitaire selon eux.
 
 
Un city manager heureux!

Mais s’il y en a surtout un qui a le sourire à l’heure du bilan, c’est bien le city manager de la ville de Neuchâtel. En effet, Michel Clottu était en quelque sorte en sursis: soit sa Quinzaine, qu’il a mise en place avec des commerçants, remportait le succès escompté, soit il se retrouvait en difficultés pour aller au terme de son mandat.

A l’heure du bilan, donc, Michel Clottu se dit très heureux: malgré quelques ajustements qu’il faudra mettre en place pour la prochaine édition, la Quinzaine a attiré les passants, les commerçants sont satisfaits, et la météo a été au rendez-vous.  /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.