Une Loi sur l’énergie moins contraignante

La nouvelle Loi sur l’énergie a été présentée mardi à La Chaux-de-Fonds par le Conseil d’Etat neuchâtelois, à l’occasion de la remise des deux premiers certificats Minergie-P du canton.
 
Le texte est moins contraignant que celui refusé en votation en 2009. Les propriétaires ne sont pas obligés d’assainir leurs bâtiments, mais ils sont encouragés à le faire par des subventions cantonales. Certaines obligations demeurent pour les bâtiments neufs, qui doivent notamment être munis de capteurs solaires et n’être chauffés ni au mazout ni avec des chauffages électriques.
 
Le Gouvernement souhaite aussi atteindre une société à 2000 Watts, mais sans fixer de délai.
 
 
Les Verts font grise mine
 
Les écologistes sont plutôt déçus de cette nouvelle loi. Selon Laurent Debrod, député Vert au Grand Conseil, le texte est un retour en arrière car il est encore moins exigeant que la loi en vigueur actuellement.
 
Les Verts tenteront d’apporter quelques modifications à cette nouvelle loi lorsqu’elle sera discutée au Grand Conseil. Ils espèrent que la catastrophe de Fukushima réveillera la fibre écologique de la droite.
 
 
Nouvelle loi sur l'approvisionnement en électricité
 
Le Conseil d’Etat a aussi présenté mardi la nouvelle Loi sur l’approvisionnement en électricité. Le texte demande qu'au moins 75% des redevances communales soient utilisées pour faire des économies d’énergie. Il propose également la mise en place d'une taxe cantonale qui permettra d'alimenter le fonds de l’énergie.
 
L'Association des communes neuchâteloises est sceptique. Elle estime que les communes devraient conserver le maximum de liberté quant à l'utilisation de l'argent des redevances.
 
 

Ces deux lois seront présentées ensemble au Grand Conseil dans le courant du mois de mai. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.