Affaire Perlac : Fernand Cuche répond aux attaques

Le conseiller d'Etat Fernand Cuche réagit après avoir été critiqué par les administrateurs de la société Perlac. Ils comparaissaient hier devant le Tribunal de Boudry, accusés d’avoir élevé des truites dans le lac de Neuchâtel sans l’autorisation du Canton.
 
Fernand Cuche affirme que le Département cantonal de la gestion du territoire a ordonné l’arrêt de l’élevage de truites en 2007. Perlac SA et le DGT se sont ensuite mis d’accord pour stopper l’exploitation de la ferme lacustre de Chez-le-Bart.
 
D'un point de vue pénal, comme la production de truites n'avait pas fait l'objet d'une autorisation préalable, elle a dû être dénoncée au Ministère public.
 
Pour Fernand Cuche il n'y a donc pas matière à parler d'acharnement ni de vue philosophique de sa part. Il aurait uniquement appliqué la loi, l’égalité de traitement et la séparation des pouvoirs. /mv
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.