Une espèce unique au monde dans les Gorges de l’Areuse

La Suisse possède des espèces animales et végétales rarissimes. L’hebdomadaire Terre et Nature en dévoile quelques-unes dans son numéro spécial consacré à la biodiversité.

Dans le canton de Neuchâtel, les Gorges de l’Areuse abritent un microcrustacé unique au monde. Il s’agit de la gelyelle de Monard (Dessin: Cédric Marendaz d’après Moeschler et Rouch 1988. Copyright Muséum Genève) découverte en 1988 par Pascal Moeschler, l’actuel conservateur du Muséum d’histoire naturelle de Genève.

Cet animal mesure un tiers de millimètre et ressemble à un minuscule homard. Il est apparu dans la région il y a 20 millions d’années, avant la période glaciaire. Pascal Moeschler l’a découvert dans l’aquifère de la Combe-Garot. Il l’a baptisé gelyelle de Monard en hommage à Albert Monard, directeur du Musée d’histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds de 1920 à 1952.

La gelyelle de Monard appartient à un ordre nouveau, la famille des Gelyelloidés, dont il n’existe que deux espèces : celle des Gorges de l’Areuse et une autre près de Montpellier.

La gelyelle de Monard risque de disparaître si des mesures adéquates ne sont pas prises au niveau de la gestion des eaux de l’Areuse. La Ville de Neuchâtel veille à conserver un environnement adéquat pour la survie de ce microcrustacé. Depuis 2000, elle a inscrit cette espèce dans son Agenda 21 pour le développement durable. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.