Un supercanton de l’Arc jurassien, une piste intéressante pour le Conseil fédéral

Le Conseil fédéral n'est pas opposé à une discussion sur un nouveau canton de l'Arc jurassien. C’est en substance la réponse de la Berne fédérale à une motion déposée fin septembre par le conseiller national jurassien Jean-Claude Rennwald.
 
Ce dernier demandait au Conseil fédéral de nommer une commission d’experts indépendante pour étudier trois variantes. Il proposait aussi la création d’une commission d’experts chargée de préparer les bases constitutionnelles et légales pour permettre l’élection d’une Assemblée constituante.
 
 
Les cantons doivent prendre l'initiative
 
Le Conseil Fédéral se dit conscient que les prises de position des gouvernements bernois et jurassien sur le rapport final de l'AIJ révèlent un clivage important. Pour résoudre ce clivage explique le gouvernement, la constitution d'une entité cantonale plus large constitue une piste intéressante qu'il conviendrait d'explorer.
 
Mais le Conseil Fédéral estime que cette réflexion doit être menée à l'initiative des cantons concernés. Il n'entend pas prendre les devants sans des signaux politiques suffisamment clairs provenant des autorités cantonales compétentes. Selon la Berne fédérale, la démarche préconisée par Jean-Claude Rennwald devrait être initiée à la demande des cantons concernés. Le Conseil fédéral propose donc de rejeter la motion du conseiller national socialiste.
 
 
Une motion cosignée JU, BE et NE
 
Pour rappel, la motion avait été cosignée par le jurassien Dominique Baettig, le bernois Ricardo Lumengo et les neuchâtelois Jacques-André Maire, Francine John-Calame et Sylvie Perrinjaquet. /gk
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.