Menottage trop serré: policier condamné!

Menotter un prévenu de façon trop serrée peut aboutir à une condamnation. Le Tribunal fédéral confirme un verdict de la justice neuchâteloise: un policier écope de 10 jours amende pour lésions corporelles simples par négligence.

Cet agent de police avait menotté vigoureusement un homme lors de son arrestation. Ce dernier s’était pourtant plaint de douleurs au poignet.

Quelques jours après, un chirurgien avait diagnostiqué une compression très importante d’un nerf.

Dans son arrêt, le TF souligne, tout comme le Tribunal de police de La Chaux-de-Fonds et la Cour de cassation du Tribunal cantonal neuchâtelois, que le policier aurait dû enclencher le cran de sécurité. Ce qui aurait évité que le bracelet métallique ne se resserre. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.