L’affiche anti-minarets bannie à Neuchâtel

Le Conseil communal de Neuchâtel a décidé lundi d’interdire l'affiche anti-minarets du comité d'initiative sur le territoire de la Ville. 
 
Les minarets posés sur le drapeau suisse sont considérés comme des missiles. Les autorités de la capitale cantonale estiment aussi que la femme en burqa qui figure sur cette image n'a rien à voir avec la construction d'un minaret.
 
Pour le Conseil communal, ces représentations sont irrespectueuses de la communauté musulmane et de la condition féminine.

L'exécutif interdira également, si elle devait lui être proposée, l’affiche représentant un minaret qui éventre la Suisse, ainsi que toute autre affiche de même nature.

Les autorités de la Ville de Neuchâtel recommandent par ailleurs à la population de rejeter l’initiative populaire Contre la construction de minarets le 29 novembre.

Pour le Conseil communal, il n’est pas nécessaire d’inscrire dans la Constitution une interdiction de construire dans la mesure où une autorisation est nécessaire pour ériger un minaret, comme pour toute autre construction. De plus, pour les autorités neuchâteloises, les musulmans qui vivent en Suisse ont droit au même traitement que les autres habitants du pays, l’acceptation de l’initiative violerait ce droit.

Neuchâtel est la première ville du canton à prendre position au sujet de l’affichage des images anti-minarets. La Chaux-de-Fonds et Le Locle devraient se prononcer mercredi. /mv

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.