Une police unique avec les Bernois ?

Les agents francophones de la police cantonale bernoise pourraient intégrer un corps interjurassien. Patrick Gsteiger estime que l’idée mérite réflexion. Le député évangélique de Perrefitte au Grand Conseil bernois vient de déposer une motion urgente dans laquelle il exhorte le gouvernement à participer au projet lancé vendredi par le Jura et Neuchâtel.
 
Les deux cantons vont étudier une mise en commun de leur corps de police. Patrick Gsteiger – lui-même ancien policier – explique que les agents francophones rencontrent des problèmes d’ordre linguistique lorsqu’ils sont appelés à collaborer avec les services centralisés à Berne.
 
Le député rappelle en outre que les aspirants jurassiens, neuchâtelois et du Jura bernois bénéficient déjà d’une formation commune à Colombier. /fra
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.