Mauvaise compréhension entre les employés d’Energizer et Unia

Séance syndicale sur fond d'incompréhension entre les employés d’Energizer et le syndicat Unia, vendredi après-midi à La Chaux-de-Fonds.

La septantaine d’employés présents attendait de l’aide du syndicat. Elle a eu l’impression d’assister à une séance de recrutement.

Unia, qui a tout de même enregistré une poignée d’adhésion à l’issue de la réunion, ne compte qu’une petite quinzaine d’adhérants au sein de l’entreprise américaine. Un taux trop faible pour espérer faire le poids face à la direction générale.

Le syndicat se donne le temps du week-end pour décider de quelle façon il va défendre ses membres.

Les employés ont, eux, choisi 19 des leurs pour les représenter et transmettre les demandes à la direction. Le délai de consultation court jusqu’au 4 mars.
Le plan social prévue par l'entreprise est qualifié de bon par le syndicat. /cwi
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.