Giratoire de la discorde à Couvet

Les commerçants du Val-de-Travers montent aux barricades.
Ils s’insurgent contre le Conseil communal de Couvet et sa demande de crédit de plus de 225'000 francs pour la construction d’un giratoire à l’entrée est du village. Le Conseil général doit se prononcer vendredi.
Ce giratoire, prévu au niveau du débouché de la route menant au Centre sportif, est indispensable à l’implantation du groupe Lidl.. Les commerçants reprochent au Conseil communal d’utiliser les deniers publics pour favoriser l’arrivée du groupe allemand à Couvet.
Ils espèrent que le Conseil général rejette ce crédit, qui représente la moitié des coûts de construction du giratoire. Si ce n’est pas le cas, certains d’entre eux envisagent de lancer un référendum.

L’exécutif covasson estime, lui, que ce giratoire va aussi permettre de réguler le trafic à l’entrée est de la commune.

Si le projet aboutit, Lidl pourrait ouvrir ses portes début 2010 avec, à la clé, la création d’une quinzaine d’emplois. /sm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.