Deux ans et demi pour de la fausse monnaie

Le Tribunal correctionnel de district, à La Chaux-de-Fonds, a condamné jeudi  après-midi, quatre prévenus à des peines allant de deux ans et demi de peine privative de liberté, dont sept mois ferme, avec un sursis de 23 mois pendant quatre ans, jusqu’à une peine de 120 jours amende.

Le plus lourdement condamné est celui qui avait déjà trois affaires en cours liées à du trafic de cocaïne. Fasciné par l’argent facile, les fêtes et le jeu, il a initié la fabrication de faux billets de cent et deux cents francs.

Agés de 21 à 26 ans, les quatre hommes ont fabriqué pour douze mille francs de faux billets, sur une photocopieuse professionnelle de la famille de l’un des prévenus. Ce dernier écope d’un an de peine privative de liberté avec sursis pendant deux ans.

Parmi ce quatuor, l’un d’eux devra s’acquitter de 600 heures de travail d’intérêt général, et un précédent sursis est révoqué. Un autre est condamné à 120 jours amende à 30 francs, mais sans la révocation d’un ancien sursis. /nr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.