Bilan positif pour la police RUN

La police neuchâteloise est sur les rails…

Un peu plus d’une année après son entrée en vigueur, le Conseil d’Etat a tiré jeudi matin un premier bilan positif, tant d’un point de vue financier que des tâches à accomplir.

L’année prochaine, 28 communes seront associées au projet et près de 80 policiers auront été transférés à la police neuchâteloise pour un service en matière de sécurité.

La diminution du nombre de policiers a permis de réaliser des diminutions de coûts pour le Canton et les communes. En moyenne, les coûts ont baissé de 6% entre 2005 et 2007, ils devraient atteindre au moins 10% en 2014.

La police unique entre maintenant dans une nouvelle phase, avec une réorganisation structurelle au 1er juillet de l’année prochaine. Principal changement: la disparition de commandant de la gendarmerie.
 
Le nouvel organigramme comprendra cinq unités directement rattachées au commandant de la police neuchâteloise. Il s’agit des polices judicaire, de proximité, de secours, de la circulation et mobile.
 
Le Grand Conseil neuchâtelois devra se prononcer en janvier sur ce changement d’organigramme. /sm
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.