Le procureur requiert une peine de 13 ans de prison

Treize ans de peine privative de liberté et de l’internement. C’est la peine requise en Cour d'assises par le Ministère public de Neuchâtel, à l’encontre d’un homme de 43 ans. Il est prévenu de tentative d’assassinat à l’encontre de sa fille de 6 ans, et de lésions corporelles simples à l’encontre de son épouse.
 
Les faits remontent au mois de juin 2009. Une violente dispute conjugale s’est terminée par un drame: la fillette du couple fait une chute du haut d’un balcon, situé au troisième étage d’un immeuble. Elle s’en tire par miracle avec des fractures au fémur gauche et à une côte.
 
La partie plaignante suit le réquisitoire du Parquet: c’est le prévenu qui aurait précipité l’enfant dans le vide. Mais le mandataire de la victime ajoute que l’homme aurait aussi voulu tuer sa femme en la battant sauvagement. La Cour doit donc se prononcer également sur une tentative de meurtre.
 
La défense plaide l’acquittement concernant l’épisode de la fillette. Le mandataire du prévenu estime que le dossier ne permet pas de se forger la moindre certitude sur une version des faits. Enfin, il plaide 6 mois de peine privative de liberté pour lésions corporelles simples. Autrement dit, la liberté pour cet homme qui nie la plupart des faits qui lui sont reprochés et qui a déjà purgé 17 mois de prison préventive.

Le jugement doit être rendu jeudi en fin de matinée. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.