Didier Burkhalter et Gisèle Ory élus au Conseil des Etats

La droite neuchâteloise retrouve un siège au Conseil des Etats.

Le radical Didier Burkhalter est arrivé en tête du second tour de l’élection au Conseil des Etats. Il siègera à Berne avec la socialiste Gisèle Ory.

Troisième et dernier, Pierre Bonhôte perd son fauteuil de sénateur.

Les résultats sont nets: Didier Burkhalter compte plus de 1000 voix d’avance sur Gisèle Ory et plus de 4600 sur Pierre Bonhôte, largement distancé.
Le radical a récolté 28' 710 suffrages, les deux socialistes 27' 617 et 24' 050.

Grand battu de ces élections, le Parti socialiste neuchâtelois perd donc un des deux sièges qu’il détenait depuis quatre ans au Conseil des Etats.

L’élection de Didier Burkhalter aux Etats permettra au radical Laurent Favre de faire son entrée au Conseil national.

Le taux de participation s’élève à 41,2% contre 45,5% au premier tour.

Ce scrutin confirme donc la défaite du Parti socialiste neuchâtelois, qui avait déjà perdu un siège il y a trois semaines au Conseil national.

Grâce à son alliance, la droite a atteint ses objectifs. Elle reprend la majorité au National et retrouve un siège au Etats.

Le Canton de Neuchâtel comptera dorénavant quatre élus de droite contre trois de gauche à Berne.
Tous les résultats sur le site www.ne.ch.
Voir notre galerie de photos et notre sondage à ce sujet. /jj
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.