Les enseignants chaux-de-fonniers débraient

Lycée Blaise-CendrarsLes enseignants du Lycée Blaise-Cendrars à La Chaux-de-Fonds ont débrayé jeudi matin pendant une heure, après avoir été informés des mesures d’économie du Conseil d’Etat qui touchent les enseignants des lycées neuchâtelois.

Le conseiller d’Etat en charge de l’éducation, Philippe Gnaegi, est venu à la rencontre des enseignants du lycée de La Chaux-de-Fonds pour annoncer des mesures en prévision du budget 2010. Il en a fait de même dans le Bas du canton en fin de matinée.

Les professeurs de lycées devront notamment enseigner 24 périodes par semaine au lieu de 23. Le nombre maximum d’élèves par classe passera de 21 à 22, et certains dédoublements de classes seront supprimés.

Le Conseil d’Etat a aussi prévu un gel des salaires pour l’ensemble de la fonction publique.

Ces mesures permettront d’économiser environ 1,7 million de francs dès 2010 au niveau des lycées. Des économies qui passent par la suppression d'une quinzaine de postes. Il n'y aura pas de licenciement, selon Philippe Gnaegi, mais des départs naturels.
 
Syndicat des enseignants consterné
 
De son côté, le Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois dénonce les mesures d’économies prévues par Philippe Gnaegi. Le conseiller d'Etat a convoqué le syndicat mercredi soir déjà pour lui exposer les coupes budgétaires.
 
Le syndicat dénonce dans un communiqué des mesures d’économies «irréfléchies» de la part du conseiller d’Etat. Il précise qu’à aucun moment Philippe Gnaegi n’a discuté avec les partenaires sociaux. /nr-mv 
Partager
Link

Galerie photos liée

27.03.2010
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.