Le Conseil d'Etat ferme une classe aux Planchettes

Il n’y aura pas de classe d’école primaire aux Planchettes à la rentrée scolaire.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a pris la décision de fermer la classe en raison du manque d’élèves. Ils n’auraient été que huit, alors que la loi cantonale exige un minimum de douze élèves.

En revanche, le Conseil d’Etat accorde une dérogation pour le maintien de la classe d’école enfantine au Collège des Planchettes, même si les petits Planchottiers ne seront que six à la rentrée. Le maintien d’une structure scolaire est important dans la vie d’une commune, estime l’exécutif cantonal.

C’est pour des critères démographiques et en perspective de l’application du programme romand d’harmonisation scolaire Harmos que le maintien de la classe d’école enfantine a été préféré à celui de la classe d’école primaire.

Si les responsables des Planchettes se disent «tristes», ils vont probablement accepter ce verdict et tenter d’attirer de nouveaux habitants, pour pouvoir rouvrir une classe d’école primaire. /vco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.