Il viole sa femme: un ancien politicien écope de vingt mois avec sursis

Vingt mois de peine privative de liberté avec sursis pendant trois ans: c’est la peine prononcée ce matin à Cernier par le Tribunal correctionnel du Val-de-Ruz à l’encontre d’un ancien président de Conseil général, pour le viol de sa femme, en août dernier.

Touchée au visage par les coups de son mari, l’épouse s’était réfugiée au commissariat de police avec ses deux jeunes enfants.

Elle avait ensuite retiré sa plainte, mais la violence conjugale est poursuivie d’office par la justice depuis 2004.

A l’heure de rendre son verdict, le tribunal a pris en compte les regrets exprimés par l’agresseur, son penchant pour la boisson, ainsi que son investissement pour la communauté.

Les deux époux vivent actuellement sous le même toit. /vco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.