Les chocolatiers ne sont pas tous à la fête

Le chocolat à Pâques, c’est une tradition… La période est particulièrement importante pour les confiseurs. Mais les temps sont durs pour Jacot chocolatier, à Noiraigue.
 
Les entreprises horlogères, qui constituent près d’un quart de sa clientèle, sont victimes du ralentissement économique. Le confiseur du Val-de-Travers a donc moins de commandes depuis le début de l’année. Il va devoir se séparer de quelques-uns des ses 11 collaborateurs.

Le record de production de lapins en chocolat ne sera pas égalé cette année dans le Vallon. Il a été établi, il y a deux ans, avec 21’000 pièces fabriquées à Pâques 2007.

Jacot chocolatier compte rebondir en innovant. Il prépare un nouveau produit pour tenter de séduire les gourmands. /ms

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.