Exigences accrues pour la maturité gymnasiale

Une nouvelle réforme pour la maturité gymnasiale…

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a accepté hier de modifier la règlementation cantonale pour s’adapter aux décisions prises l’année dernière sur le plan fédéral.

Cette réforme, qui entrera en vigueur dès la rentrée d’août, vise surtout à revaloriser les sciences expérimentales. Actuellement regroupées dans un même domaine générique, la biologie, la chimie et la physique seront à nouveau considérées comme des disciplines distinctes et feront l’objet de notes séparées. Il en va de même pour l’histoire et la géographie dans le domaine des sciences humaines.

Le travail de maturité sera également valorisé. Sa note comptera à l’avenir pour l’obtention de la maturité.

Les notes vont donc augmenter à quatorze, si bien que le nombre d’insuffisances tolérées passera de trois à quatre.

Mais aucune note en dessous de 3 ne sera acceptée. /jj-fap

Partager
Link

Galerie photos liée

27.03.2010
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.