Record historique en matière de sécurité routière

Des chiffres historiquement bas. La Police neuchâteloise a présenté jeudi matin les statistiques 2010 en matière de sécurité routière. Le nombre d’accidents, de blessés et de morts est au plus bas depuis 1970.
 
Cinq personnes ont perdu la vie sur les routes neuchâteloises l’année passée, contre six en 2009 et 59 en 1970. C’est cinq de trop. Mais, selon la police, la limite du seuil incompressible est atteinte.
 
Le nombre d’accidents est aussi en baisse: 812 en 2010 contre 908 en 2009. Il s’agit du chiffre le plus bas de ces dix dernières années. Le nombre de blessés a également diminué passant de 448 en 2009 à 378 l’année passée, soit 70 de moins. L’inattention reste la principale cause des accidents, suivie d’une vitesse inadaptée et de l’alcool au volant.
 
 
La Police neuchâteloise reste vigilante
 
Plusieurs phénomènes expliquent ces résultats positifs. Parmi eux, l’amélioration des véhicules et du réseau routier, les contrôles de vitesse et les campagnes de prévention menées par la Police neuchâteloise. Plusieurs campagnes seront d’ailleurs prévues ces prochains mois, de la distraction au volant à la conduite du 3e âge, en passant par la drogue et l’alcool au volant.
 
 
Nouveau radar en vue
 
Le radar reste l’un des principaux outils de prévention. Une machine fixe sera d’ailleurs prochainement installée sur la H20 en direction de Neuchâtel, à la hauteur du Pont noir. Il n’est pas exclu que le Canton de Neuchâtel se dote d’un radar intelligent, qui mesure la vitesse d’un point A à un point B, pour inciter les automobilistes à respecter les limitations de vitesse dans les tunnels sous Neuchâtel.
 
Mais l’acquisition de ce radar reste pour l’instant une musique d’avenir. /sma
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.