Le Conseil d'Etat fait face à la crise

Quinze millions de francs pour alimenter le Fonds d’intégration professionnelle. C’est la principale mesure préconisée par le Conseil d’Etat neuchâtelois dans son plan de soutien à l’emploi.

Les derniers chiffres du chômage sont alarmants, avec un taux de 4,6% dans le canton de Neuchâtel. Tout laisse penser qu’il pourrait atteindre 5% d’ici fin 2009.

Quant au nombre de nouvelles entreprises qui ont introduit le chômage partiel depuis le début de l’année, il a explosé: on en est à nonante-huit!

Le Conseil d’Etat prévoit donc des aides aux emplois, aux sans-emploi et aux entreprises, au travers de ce Fonds d’intégration professionnelle.

Parmi les mesures prévues, le Canton pourra prendre en charge jusqu’à un quart du salaire d’un employé pour éviter que son entreprise introduise le chômage partiel.

Pour les sans-emploi, l’Etat va surtout insister sur la formation des personnes licenciées, qui sont souvent des personnes pas ou peu qualifiées.

Par ailleurs, il y a la volonté de davantage de souplesse dans l’octroi du chômage partiel aux entreprises.

Le Grand Conseil neuchâtelois se prononcera sur ces mesures lors de sa prochaine session, à la fin du mois. /fap

Partager
Link

Galerie photos liée

08.11.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.