Délai de carence supprimé à la Ville de Neuchâtel

La fin du délai de carence pour le personnel de la Ville de Neuchâtel.

La gauche du Conseil général a fait passer ce soir un arrêté issu d’une proposition du socialiste Yves Carraux. Il demande au Conseil communal d’abolir la pratique consistant au non-renouvellement volontaire des postes vacants pour une durée déterminée.

Le coût de cette suppression, estimée dans un premier temps à 1 million et demi de francs, a été revu à la baisse à un demi-million par un amendement de l’exécutif.

Ce crédit budgétaire va donc péjorer le budget 2008 de la Ville. Le déficit passe de 1,8 à 2,3 millions de francs.
Le Conseil général de Neuchâtel a par ailleurs pris acte à l’unanimité de deux rapports: l’un concerne des échanges immobiliers dans le quartier de la Maladière et la vente des bâtiments du secondaire 2; l’autre concerne le projet de fusion de Cridor et de SAIOD. /fap
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.