Loi sur les chiens: Neuchâtel ne veut pas interdire

Le Conseil d’Etat neuchâtelois ne veut pas entendre parler d’interdiction de races de chiens potentiellement dangereux en Suisse.

En réponse à la procédure de consultation sur une loi fédérale sur les chiens, le gouvernement cantonal répond clairement que la désignation de races potentiellement dangereuses ne repose sur aucun critère scientifique valable.

Le Conseil d’Etat s’oppose aussi à l’établissement d’une liste exhaustive de races ou de types de races. Il relève que dans le canton de Neuchâtel, les chiens des races habituellement listées ne sont responsables que de six à sept morsures par année, souvent bénignes, pour une population de 170 000 habitants.

Depuis plusieurs années, le Canton privilégie avec succès une politique basée sur la prévention, sans distinction de races. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.