L'hôtel judiciaire continue de faire des vagues

L’hôtel judiciaire prévu dans la réforme de la justice neuchâteloise provoque une nouvelle fois la grogne des magistrats judiciaires neuchâtelois. Ils ont envoyé une deuxième lettre ouverte au Conseil d’Etat pour manifester leur mécontentement. Selon l’Assemblée des magistrats, ce projet va à l’encontre de l’intérêt des professionnels et des intervenants de la justice. Elle relève que la localisation à La Chaux-de-Fonds des autorités judiciaires est le fruit d’un processus brouillé, dicté par la politique d’agglomération mais ne répondant pas à des objectifs efficients. Pour les magistrats, le bon sens voudrait que l’on tire le bilan des mesures transitoires avant de se lancer dans la construction d’un nouveau bâtiment.

La cohabitation entre les tribunaux de première instance et le Ministère public choquent également les magistrats judiciaires.

Le Grand conseil neuchâtelois doit encore se prononcer sur le crédit de 21,6 millions de francs pour la construction de l’hôtel judiciaire. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.