Les agriculteurs neuchâtelois se rebiffent

prix agricolesCe n’est pas la faute des agriculteurs si les prix augmentent dans les magasins! C'est le message délivré ce matin par la Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture.

Les producteurs réagissent aux annonces de Coop. Le grand distributeur met la responsabilité de la hausse du prix des croissants par exemple sur le lobby agricole et les droits de douane des céréales panifiables. Pour la chambre d’agriculture, si le prix du pain augmente, c’est principalement à cause de la raréfaction du blé sur le marché mondial.

La chambre neuchâteloise d’agriculture précise également que le prix du lait à la production a baissé de 40 centimes en quinze ans, sans que cette diminution entraîne de baisse de prix pour le consommateur. /nr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.