Affaire Jean-Louis B.: Berne tacle Neuchâtel

Hans-Jürg KäserLe conseiller d’Etat bernois Hans-Jürg Käser n’a pas été tendre jeudi lors de la présentation devant la presse des premiers éclaircissements de l’affaire de l’évadé de Gorgier.
 
Le Canton de Berne reproche ouvertement à la prison neuchâteloise de ne pas avoir mis en place un encadrement sécurisé lors de la sortie du dangereux détenu. Jean-Louis B., criminel récidiviste, ne se trouvait pas menotté à l’arrière du véhicule où la sécurité de verrouillage des portes n'était pas enclenchée. Le directeur cantonal bernois a parlé d'un relâchement difficilement compréhensible.  
 
 
Discordes entre Berne et Neuchâtel
 
Le Canton de Berne avait d’ailleurs exigé que Jean-Louis B. ne bénéficie plus que de deux sorties par année au lieu de six. Or, Neuchâtel ne partageait pas cette opinion. Berne n’a pas été avertie d’une sortie en avril. Les autorités bernoises ont considéré que la sortie litigieuse était la seconde sortie de l’année et n’ont donc pas réagi lors de l’annonce de sortie faite par Neuchâtel.
 
 
Suspension des sorties pour les détenus dangereux
 
Berne a par ailleurs annoncé sa décision de suspendre de façon immédiate toutes les sorties des détenus considérés comme dangereux pour la collectivité. Le Canton souhaite harmoniser les pratiques d’exécution des peines entre les cantons pour obtenir une uniformisation des directives. La notion d’allégement dans l’exécution sera également clarifiée afin d’éviter qu’un tel cas se reproduise.
 
 
La prison neuchâteloise responsable
 
Berne précise toutefois que la sortie de Jean-Louis B. ne constituait pas un allégement d’exécution mais entrait dans la catégorie des sorties à caractère humanitaire. La sortie du délinquant a été soumise à la Section d'application des peines et mesures. Berne l'a approuvé, tout en signalant à l'établissement pénitencier que la sortie de Jean-Louis B. faisait partie de ses compétences et qu'il devait donc en assurer la sécurité. /nlo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.