Une usine de bioéthanol à Delémont

Delémont devrait accueillir la première usine de raffinage de bioéthanol de Suisse. La demande de permis de construire a été publiée dans le journal officiel.
 
La société Grennbioenergy va investir 100 millions de francs pour construire ce bâtiment. Il s’agit du plus gros investissement privé réalisé dans le canton du Jura.
 
 
Une production aux répercussions intéressantes pour le Jura

Si elle voit le jour, l’usine produira annuellement près de 100 000 tonnes de biocarburant et 30 000 tonnes d'alcool pharmaceutique. Cette nouvelle entreprise créerait 20 à 25 emplois qualifiés. Plusieurs effets indirects positifs sont également attendus: l’usine constituera un nouveau client important par exemple pour Energie du Jura, qui verra sa consommation de gaz naturel augmenter de 50%, mais aussi pour les services industriels de Delémont et la gare CFF.

 
Des critères à respecter

Cette usine devra répondre aux exigences minimales de la Confédération sur le plan écologique et social pour bénéficier des allègements fiscaux, allègements nécessaire à la viabilité de l’entreprise. Il faut par exemple que le bioéthanol émette au moins 40% de gaz à effet de serre en moins que l’énergie fossile dans son cycle total, c’est-à-dire entre sa production, son transport, son raffinement et son utilisation. Dans le cas de l’usine delémontaine, le bioéthanol à raffiner proviendra dans un premier temps de cannes à sucre du Brésil.

 
Les écologistes dénoncent le projet

Le fait que l'éthanol à raffiner provienne de cannes à sucre du Brésil suscite la colère des milieux écologistes. Venus assister à la conférence de presse, deux membres du «Collectif contre l'importation du bioéthanol brésilien à Delémont» ont rappelé que la culture intensive de la canne à sucre entraîne des violations des droits de l'homme, la déforestation et la disparition de l'agriculture alimentaire, contribuant ainsi à la faim dans le monde. /lc

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.