L'ATS en proie à des difficultés financières

L’Agence télégraphique suisse, seule agence de presse complète du pays, doit faire face à des difficultés financières. A l’heure où la presse du pays subit de plein fouet la crise conjoncturelle, l’ATS accuse une crise structurelle.
 
Elle envisage plusieurs mesures pour diminuer ses coûts, de la suppression de postes à la diminution de l’offre, en passant par un regroupement, donc une fermeture, de certains bureaux régionaux. Contacté par notre rédaction, Bernard Maissen, rédacteur en chef et membre de la direction de l’ATS, indique toutefois que les grands bureaux, comme ceux de Genève ou Lausanne par exemple, ne sont pas menacés de fermeture.

Reste que conjoncturellement parlant, la disparition du Matin Bleu  aura été un coup dur pour l’agence. Il faut dire que l’ATS est payée par les journaux en fonction de leur tirage. La disparition d’un titre aussi important représente donc un gros manque à gagner. /lbe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.