Terrorisme: fréquentations freinées pour la ligne Neuchâtel-Frasne

Gare de Frasne. A gauche, le RegioExpress de Neuchâtel. A droite, le TGV de Lausanne pour Paris. Zoom sur « Gare de Frasne. A gauche, le RegioExpress de Neuchâtel. A droite, le TGV de Lausanne pour Paris. » (touche ESC pour fermer)
Gare de Frasne. A gauche, le RegioExpress de Neuchâtel. A droite, le TGV de Lausanne pour Paris. (photo d'archives)

La baisse de fréquentation subie par les TGV Lyria au lendemain des attentats de Paris a pointé à 42 % dans les deux jours qui ont suivi les attaques de novembre 2015.

Cette baisse concerne les lignes entre la Suisse et la France. Près d’une année après les attaques, certaines liaisons comme celle de Bâle ou celle de Zurich peinent encore à rebondir, comme le révélait ce week-end Le Matin dimanche.

La ligne reliant Paris à Neuchâtel n'a pas échappé à la règle. Le RegioExpress jusqu'à Frasne a vu sa progression atteindre 26 % en 2014, année de la mise en place des trois services quotidiens. Cette année, la fréquentation stagne par rapport à 2015.

Pas de quoi inquiéter néanmoins le directeur général des TGV Lyria, Andreas Bergmann. Pour lui, la ligne neuchâteloise a un bel avenir devant elle. Son développement est déjà sur les rails avec la possibilité d'y déployer des trains à deux étages dès fin 2017. /rgi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.