L’Armée du Salut regrette mais accepte la décision de la justice

L’Armée du Salut prend acte de la décision de la justice mais ne renonce pas à ses convictions. Mercredi, le Tribunal fédéral a contraint l’organisation caritative à accepter la présence d’Exit au sein de son EMS « Le Foyer » à Neuchâtel. Comme l’Armée du Salut est une institution d’utilité publique qui touche des subventions de l’Etat, elle doit être soumise à la réglementation adoptée par le Grand Conseil neuchâtelois en la matière, selon le Tribunal fédéral.

L’Armée du Salut regrette cette décision. Elle y voit une entrave à sa liberté de conscience et de croyance, mais respectera malgré tout la législation en vigueur. /comm-sbe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.